Aller au contenu principal

GEOMAS - SIG Mutualisé

-A +A

 Le Pays SUD s'est engagé, en collaboration avec l'ensemble des collectivités des Hautes-Alpes et des communautés de communes du nord des Alpes de Haute Provence, depuis 2014, dans la mise en œuvre du SIG mutualisé GéoMAS (Géoportail Mutualisé des Alpes du Sud).

Ce système permet aux intercommunalités de mettre en commun les données cartographiques comme le cadastre, l'urbanisme, l'éclairage public, les réseaux humides, les espaces verts, la gestion des déchets ou encore les sentiers de randonnée / VTT.

L'enjeu est de disposer d'une vision territoriale partagée au niveau des Alpes du Sud.

 

Un projet innovant

Dans le cadre de cette démarche de mutualisation, et en accord avec l'ensemble des acteurs concernés, le Conseil Général des Hautes-Alpes a lancé, en 2012, une étude de faisabilité d'un SIG départemental mutualisé, en faisant appel au bureau d'études IETI Consultants. Un comité technique, a été créé pour l'occasion rassemblant les géomaticiens (techniciens SIG) des collectivités locales et du Conseil Général. Cette instance a travaillé sur cette étude pour aboutir au lancement du projet de SIG mutualisé intitulé GéoMAS : Géomatique Mutualisée des Alpes du Sud.

Le principal composant de ce projet est un SIG Web accompagnés de modules complémentaires, qui permettront aux utilisateurs de consulter, de modifier et de créer  leurs données métiers dans un navigateur Internet.

Ce projet est innovant pour notre territoire. Il permettra de bénéficier d'une technologie plus avancée et plus performante par rapport aux outils actuellement en place.  Et le coût d'investissement et de fonctionnement sera réduit par rapport à une mise en place ou au renouvellement d'un outil SIG de manière individuelle, sur un territoire.

Les bénéfices attendus sont notamment les suivants:

  • bénéficier d'une interface cartographique moderne et intuitive
  • développer la cartographie grand public (le mode hébergé permettra un service de qualité)
  • consulter et mettre à jour les données via un SIG Web
  • mutualiser l'architecture techniques et certains coûts de fonctionnement
  • faciliter l'échange et le partage de données de l'échelle locale à l'échelle départementale

Le territoire concerné

24 intercommunalités sont adhérente au projet GéoMAS.

 

Organisation

L'enjeu de cette mutualisation est essentiellement de réduire les coûts de maintenance des infrastructures et de supprimer les activités redondantes des géomaticiens (techniciens SIG). Ce gain de temps permettra au géomaticien du Pays S.U.D. de prendre en charge des tâches plus utiles aux métiers des collectivités locales.

  • Le géomaticien mutualisé (CG05) assurera l'administration générale du SIG: gestion des droits des géomaticiens de territoire, intégration des données et référentiels communs, animation et coordination;

  • Le géomaticien du Pays S.U.D., en tant que géomaticien de territoire, assurera l'administration et l'animation des modules SIG sur le territoire du Pays SUD : gestion des droits des utilisateurs du Pays, gestion des données métiers du territoire, formation et accompagnement des utilisateurs
    • La mutualisation du SIG permet au géomaticien du Pays S.U.D de consacrer un maximum de temps aux données métiers propres aux communes et communautés de communes. Les collectivités gagnent en compétences (urbanisme, assainissement, eau potable, déchets, éclairage public, etc), il est donc très important que toutes les données relatives à ces thématiques soient disponibles sur le SIG, le plus à jour possible pour que les agents puissent travailler quotidiennement avec les outils SIG.
    • L’objectif est de tendre vers une exhaustivité et une homogénéité des données sur le Pays SUD. Tout en permettant de mettre en place de nouvelles thématiques.
    • Le temps gagné grâce à la mutualisation permet aussi au géomaticien de former et de suivre de plus près les utilisateurs afin que le SIG réponde au mieux à leurs besoins.