Aller au contenu principal

Le Schéma de COhérence Territorial (SCOT)

-A +A

Alors que le monde dans lequel les collectivités locales évoluent paraît plus que jamais incertain, nos 30 communes ont, à travers la mise en œuvre du schéma de cohérence territoriale, pris leur destin en main pour orienter le développement de leur territoire.

Le SCoT correspond d’abord à une ambition, celle de dessiner un projet répondant aux besoins exprimés par les habitants, les entreprises, et toutes les forces vives du territoire. Il faut que dans nos communes, habiter, se déplacer, travailler, s’aérer, soient rendus plus faciles pour chacun tout en préservant pour les générations futures les ressources et le patrimoine que nous avons en commun.

Le SCoT exprime également une vision commune, cohérente et équilibrée de l’aménagement du territoire. Il s’agit de maintenir l’attractivité économique et résidentielle de nos vallées. Il convient aussi de prévoir les besoins en logements, en équipements, en infrastructures, en foncier pour les activités économiques à l’échelle de notre bassin de vie en privilégiant le long terme.

Enthousiaste, la tâche est cependant complexe :

  • Parce qu’un SCOT s’exerce dans de multiples domaines (habitat, développement économique, environnement, …)
  • Parce que les règlements et documents cadre à prendre en compte sont nombreux (Grenelle, Loi Littorale, Charte de Parc, …)
  • Parce qu’au-delà de sa portée technique et règlementaire, un SCOT est surtout politique et stratégique, nécessitant une concertation extrêmement poussée entre nos collectivités.

Parce que le monde bouge, le SCoT ne saurait être un document uniquement juridique et figé. Les exigences du législateur se sont entre temps accrues notamment en matière d’environnement et de consommation foncière.

En outre, d’autres défis nous attendent, comme par exemple l’avenir du commerce ou l’intégration d’une vision littorale qui peuvent trouver des réponses dans le SCoT.

Commençons déjà par un portrait de territoire.